Une ligne éditoriale

 

Une ligne éditoriale

 

 

La revue Humanisme et Entreprise est une publication académique multidisciplinaire. Son objectif est de favoriser la réflexion et la diffusion des connaissances sur le management des organisations et la place qu’elles occupent dans  le monde économique et social contemporain.  Humanisme et Entreprise  propose des articles qui présentent des résultats empiriques,  des analyses de pratiques professionnelles, mais aussi des tribunes et des travaux conduits pas des enseignants-chercheurs, des dirigeants, des praticiens et tout autre auteur soucieux de contribuer au débat, dans le respect des valeurs de la revue, créée par le fondateur du Celsa, Charles Pierre Guillebeau.

 

Une rubrique est donc réservée à la présentation de points de vue pluriels, afin de  questionner les sujets et d’ouvrir la réflexion, avec des regards critiques, reflets d’analyses conduites dans divers milieux.

 

Les problématiques actuelles mais aussi  les sujets intemporels, les préoccupations communes à des environnements variés ou, au contraire, les thèmes propres à un milieu spécifique sont les bienvenus dans cette publication qui se veut ouverte, dynamique et curieuse.

 

Chaque année,  un recensement, par thème et par auteur, des articles publiés au cours de l’exercice passé est diffusé.

 

Les articles sont sélectionnés pour leur qualité et leur pertinence. Chaque numéro est pluridisciplinaire, toutefois des numéros spéciaux consacrés à une thématique spécifique seront proposés régulièrement.

 

Quel que soit le numéro,  la notion d’humanisme reste implicitement présente  dans les articles et ce, en cohérence avec la ligne éditoriale de la revue que son fondateur, Charles-Pierre Guillebeau, a nommée dès 1959 « Humanisme et Entreprise ».

Par là même, il s’agit de faire  référence à la philosophie humaniste qui reste indissociable d’une conception de l’homme en quête de savoir, de liberté, tout autant que de moralité.

 

C’est le comité de rédaction qui a la charge et la responsabilité de vérifier que les articles respectent cette  la ligne éditoriale, hors de toute nécessité pour les auteurs d’aborder et de traiter ouvertement de l’humanisme en tant que tel.

 

 

 

L’article soumis doit être conceptuellement rigoureux. Il doit  être écrit à l’intention d’un public multidisciplinaire,  composé à la fois d’universitaires et de praticiens.

 

La revue ne publie que des travaux et des textes originaux, n’ayant jamais été soumis à une autre publication.

 

Toute soumission qui ne permettrait pas une relecture en aveugle et ne suivrait pas les normes académiques de présentation sera refusée. L’article doit donc être rendu complètement anonyme par les auteurs. Le nom des auteurs ne doit figurer que sur la 1ère page et toutes les références internes à l’article, permettant de reconnaître les auteurs, doivent être provisoirement éliminées.

_______________________________